• Bal de la bourgmestre 11/10/2008

    n1126846806_30172500_9078

  •  

    Halloween

    Halloween 001

    Halloween 002

     

    Halloween 005

     

     

  •  

    Et on s'étonne que je dors pas beaucoup!!!

    Halloween 001

    Halloween 002

    Halloween 003

    Halloween 004

    Halloween 005

     

  •  

    SAINT-GILLES Une énorme colonne de feu visible à des kilomètres à la ronde. De la fumée, des flammes qui jaillissaient des fenêtres de l'habitation de la rue de la Rhétorique, à Saint-Gilles. Il n'en fallait pas plus pour que les pompiers soient submergés d'appels dès 17h40, hier soir.

    À l'arrivée des secours sur place, la maison était déjà la proie des flammes. "Je n'ai pas pu entrer dans ma rue", nous explique Julie, une voisine. "Le policier m'a dit qu'il y avait un risque d'explosion." Effectivement, vu le danger, un périmètre de sécurité a été instauré. "Tout le quartier était bouclé. Depuis l'Hôtel des Monnaies jusqu'à la chaussée de Waterloo."

    Selon les premiers éléments de l'enquête, le feu a pris au premier étage. "De manière très violente", nous confie un pompier. "Et puis toute la maison s'est embrasée." En un temps record, les trois étages de la maison unifamiliale sont partis en fumée. "On a cru que deux personnes étaient encore dans la maison. Des recherches ont été faites, mais personne n'a été retrouvé."

    Neuf familles habitent dans cette maison située à l'angle de la Rhétorique et de la place Morichar. Tous les habitants devront bien évidemment être relogés. "Deux personnes ont été blessées, mais légèrement."

    Les pompiers ont rapidement maîtrisé l'incendie et le risque d'exposition a été écarté. Ce qui, bien évidemment, a rassuré tout le monde. "J'avoue qu'on a eu très peur", nous explique une voisine. "On ne voyait que ça, la fumée, les flammes." Bien que tout risque fût écarté, les policiers sont néanmoins encore restés de longues heures sur place afin de déblayer toute l'habitation et de s'assurer que tout était bien éteint.

    Que faisaient donc les pompiers pendant que nos courageux policiers vérifiaient la bonne extinction et procédaient au déblai?  La circulation??  Faudraient apprendre au journalistes la différence entre les deux métier!!!

  •  

    On parle de frère, on parle de sang, on parle de respect
    On parle de ceux qui ne sont jamais partis, ceux qui sont restés
    Malgré les coups et les colères, malgré les claques et les galères
    Ceux qui se rappèleront toujours du mot amitié
    Ceux qui te parlent et que leur regard est sincère
    Ceux qui te prennent sur leur dos pour sauter une barrière
    Ceux qui ne connaissent pas la peur quand on marche ensemble
    Ceux qui on le même cri la même foi même quand le coeur tremble
    Mais ce monde a perdu tous sens d'unité,
    Tout sens d'humilité, le bon sens c'est arrêté,
    S'il fallait qu'un jour ce monde soit plus fort que moi
    Et qu'il m'enlève tous les miens tout autour de moi,
    Ce sera the perfect time to say goodbye
    Je partirais le coeur fier with a tear in my eye
    Alors on s'attache et on lâche pas
    On a un code d'honneur sur un frère, on crache pas
    Les mots, on les mâches pas, les promesses, on les casses pas
    Si y en a un de nous qui reste, on reste tous et on passe pas
    On sait ce qui nous unis, on sait ce qui nous détruit
    On sait que trop donner, peut nous revenir en mépris
    On sait que tout ce qui monte redescend
    Alors on ne prends rien pour acquis et on avance a pas prudent
    Dans les hauts, dans les bas, faut rester entier
    S'il y a des vents qui soufflent, frère, faut rester ancré
    C'est pour ça que j'en n'ai fait mon combat,
    Et je vais garder les miens aussi longtemps que mon coeur tiendra.